Pôle Petite enfance

Plaquette pôle Genay

  • Création d’une crèche parentale de 12 berceaux, en 1988, à l’initiative de plusieurs parents ganathains. Elle se situait alors dans un logement de fonction mis à disposition par la mairie, au : 339 rue de la gare. Le Manège Enchanté était né. Il était géré, à cette époque par « l’association pour l’amélioration de la garde et des loisirs de la petite enfance à Genay ».
  • En septembre 1994, la crèche ne répond plus assez aux demandes de garde des parents. Une nouvelle crèche-halte-garderie associative voit le jour dans de nouveaux locaux, avec le soutien financier de la municipalité ainsi que de la Cafal. Elle accueillait 23 enfants, 13 en accueil régulier et 10 en accueil occasionnel. Elle était située Place des libertés, aujourd’hui le centre de loisirs « l’Île aux trésors ».
  • Le 1er contrat enfance fut signé le 29.11.94 entre la municipalité, la CAFAL et le président de l’association
  • En avril 1996, une extension est demandée et acceptée pour 27 enfants, 15 en régulier et 12 en occasionnel.
  • En janvier 2001, une augmentation de l’agrément est demandée et acceptée pour 31 enfants.
  • En janvier 2002, l’agrément est porté à 40 enfants.
  • Mais la crèche construite en 1994 ne répond plus aux normes d’hygiène de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales ni à celles de la CAFAL, aussi un nouveau projet doit être pensé.
  • En septembre 2006, l’ouverture d’un nouveau multi-accueil « le Manège Enchanté » voit le jour place Colette Besson dans l’espace ganathain, accueillant 50 enfants en 3 sections distinctes.
  • D’abord gérée par la Mutualité Française du Rhône, le Manège Enchanté est géré aujourd’hui par la fédération Léo Lagrange Centre Est depuis le 1er avril 2009 jusqu’au 31/03/15 puis un 2ème contrat démarré le 1er/04/15 jusqu’au 31 mars 2021. Depuis le 1er avril 2015, le Manège Enchanté n’est plus seulement un multi-accueil, mais un pôle petite enfance comprenant le multi-accueil, un accueil famille centralisateur et un relais d’assistants maternels.

Fédération Léo Lagrange

Association d’éducation populaire à but non lucratif

La Fédération Léo Lagrange intervient dans les champs de l’animation, de la formation et du tourisme social et accompagne les acteurs publics dans la mise en œuvre de politiques sociales, éducatives, culturelles et d’insertion. A travers l’animation de son réseau de bénévoles et les compétences de ses 3000 salariés, elle a ainsi l’ambition de donner à tous les moyens de s’épanouir à travers son temps libre.

Pour la Fédération Léo Lagrange, l’éducation populaire est un engagement qui implique de

• donner les moyens à tous, tout au long de la vie, de s’épanouir et de s’emparer de sa citoyenneté
• agir, en complément de l’école et de la famille, pour favoriser l’égalité des chances
• proposer aux publics de tous âges des activités et des loisirs « intelligents »
• être l’ambassadrice de la jeunesse en offrant aux jeunes un espace d’expression citoyenne
• favoriser l’échange culturel et la mixité sociale

Pour répondre à son engagement d’éducation populaire, la Fédération s’adresse à tous les publics (enfants, jeunes et adultes) et s’investit dans tous les champs d’action susceptibles de nourrir le temps libre de chacun :

• Activités socioculturelles, culturelles et artistiques
• Activités européennes et internationales
• Développement associatif
• Éducation à la consommation et à l’environnement
• Formation d’animateurs et acteurs de la cité
• Formation d’animateurs volontaires (Bafa – Bafd)
• Insertion sociale et professionnelle
• Lutte contre les discriminations
• Séjours de vacances
• Sport éducatif

Pour répondre à tous les besoins, elle est structurée en 4 filières métiers : l’animation locale (cœur de métier historique), la formation (pour lutter contre les exclusions sociales), le tourisme social et la formation des acteurs de la cité (développement éducatif, social et culturel).

Reconnue d’utilité publique, la Fédération Léo Lagrange répond régulièrement à la commande publique pour servir les politiques d’intérêt général menées par les collectivités (communes, départements, régions, communauté de communes ou d’agglomération) et/ou les organismes publics (directions de l’emploi et de la formation professionnelle, pôles emploi, missions locales, ministère de la justice, Agefiph, etc.)

Ainsi, elle répond aux appels d’offre des acteurs publics qui souhaitent déléguer la gestion d’un équipement, d’un dispositif ou d’un programme socioéducatif, l’initiative d’une action ponctuelle, l’organisation d’actions de formation tout au long de la vie, une offre de vacances, la formation continue, ou encore l’établissement d’un diagnostic.

Grâce aux agréments dont la Fédération et son réseau disposent, toutes les garanties de sérieux, de sécurité et de qualité sont assurées.

8 janvier 1958 : Reconnaissance d’utilité publique
10 février 1978 : Agrément « Protection de l’environnement »
1er mars 1994 : Déclaration « Organisme prestataire de formation »
2 septembre 2004 : Agrément « Jeunesse Éducation Populaire »
17 décembre 2004 : Agrément « Sport » de l’association Union nationale sportive Léo Lagrange (UNSLL)
23 juillet 2007 : Agrément « Association éducative complémentaire de l’enseignement public »
1er février 2011 : Immatriculation au registre des opérateurs de voyages et de séjours sous le numéro IM093110004
1er mars 2011 : Agrément au titre de l’engagement de Service Civique
8 août 2011 : Agrément « Entreprise solidaire »
13 décembre 2011 : Habilitation « BAFA/BAFD »
4 janvier 2012 : Agrément « Consommation » de l’Association Léo Lagrange pour la défense des consommateurs (ALLDC)